Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Périples gourmands

Périples gourmands

Pérégrinations gourmandes d'ici & d'ailleurs...


Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup

Publié par Coline sur 31 Juillet 2015, 10:13am

Catégories : #Restos étoilés

Vendredi 31 juillet 2015, 20h

Un vendredi soir "ordinaire", un petit air de vacances en attendant nos premiers visiteurs du mois d'août...

Le contexte : Un pari perdu par monsieur, encore une fois! Et l'envie de découvrir la cuisine de la famille Llorca, célèbre dans la région pour ses nombreuses adresses (Carré Llorca à Nice, Café Llorca à Monaco, pâtisserie Llorca à Cap3000, etc!).

L'accueil : Chaleureux, très sympathique, très agréable.

Le cadre : Enchanteur ! Nous avions demandé une jolie table en bordure de terrasse, nous sommes servis ! La terrasse est très belle, vaste, orientée à la fois vers le joli village de Saint Paul de Vence, et vers la mer en arrière-plan. Le village s'illumine au fur et à mesure de la soirée, quand le jour décline. Superbe.

La table : Très bien placée, dans un petit coin de la terrasse, littéralement face au village de Saint Paul. Romantique à souhait. Une vaisselle sobre et élégante, des verres colorés, un joli bougeoir. C'est "classe" tout en étant un peu original, on aime beaucoup. Seul désagrément : le générateur voisin qui se met en route et s'arrête à intervalles réguliers. Le bruit de la route que l'on entend également, surtout en début de soirée.

L'ambiance : Difficile à évaluer, nous sommes dans un coin de la terrasse, jouxtant une table de 8 personnes d'origine slave/russe, assez bruyants. Autrement, majoritairement des couples, et quelques grandes tablées.

La carte : Majoritairement orientée vers la Provence et ses bons produits, véritable leitmotiv du chef, auquel on adhère bien évidemment.

L'apéritif : Du vin rouge pour nous, un rouge de Provence "Le Clos Cibonne 2012". La carte des vins est très étoffée mais le choix de demi-bouteilles ou de vins au verre demeure limité. Néanmoins, vous repartirez avec votre bouteille entamée si elle n'est pas terminée. On apprécie l'initiative ! Avec le vin, deux petites bouchées :

- Une tartelette niçoise à la tomate et olive noire,

- Un finger toast au beurre d'anchois, à l'aneth et au citron.

C'est plutôt bon, local, et ça nous met en appétit... On attend ensuite un long moment avant que l'on ne vienne prendre notre commande...

Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup
Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup

Le pain : Au choix, un petit pain baguette ou une baguette aux olives, servis avec une délicieuse huile d'olives. Les deux sont délicieux, croustillants, servis chauds, extrêmement addictifs ! Gros coup de cœur pour le pain aux olives. Cela nous fait patienter avant nos plats car encore une fois, on commence à trouver un peu le temps long.

Nos plats :

- Pigeon et foie gras de Chalosse cuisinés à la braise, légumes rôtis de saison, jus court à la garrigue pour Monsieur. Le plat est très joli, le pigeon tendre, le morceau de foie gras bien cuit et fondant. Les légumes sont croquants et le jus délicieux, au parfum des herbes provençales effectivement. Sur le côté dans un ramequin, une petite tarte (aux abats?), croustillante et très bonne également. Néanmoins, il n'y a pas la petite touche d'originalité que l'on trouve souvent dans les restos étoilés.

- Quasi de Veau roulé aux olives d’ici, minute de légumes cuits au sautoir, jus court pour moi. Ce plat n'est pas à la carte mais figurait dans le menu du jour, et j'ai demandé à l'obtenir en plat seul. Demande acceptée ! Le quasi de veau est délicieux, très tendre et extrêmement juteux, ce qui démontre la justesse de la cuisson. La croûte d'olives sur le dessus est une très jolie valeur ajoutée. Petite déception en revanche pour tout le reste du plat. Graphiquement déjà, le plat est quasiment monochrome, un peu morne et triste. Les légumes sont peu nombreux, relativement secs (Est-ce dû à la cuisson au sautoir?), et on se demandera même s'ils n'ont pas oublié le jus. On a bien compris que le jus devait être court mais pour le coup, il est quasiment inexistant. Peut-être était-ce un mauvais choix que de demander un plat du menu en plat individuel ?

Le plateau de fromages : Plutôt bien garni, avec de grands classiques mais également quelques fromages originaux, comme ce bleu de vache. Les fromages sont bons, bien affinés, sans être incroyables néanmoins. Proposés avec une confiture de cerises. Il nous faudra quand même confirmer à trois reprises différentes, à trois personnes différentes, que oui, monsieur prendra du fromage. Pas très agréable... Puis on regrettera l'absence de description des fromages proposés, certains étant plutôt originaux comme ce gruyère suisse sans trous !

Nos desserts : C'était notre gros doute concernant ce restaurant. Nous avions lu de nombreux avis mentionnant les pâtisseries de Jean-François Llorca, les décrivant comme délicieuses mais pas nécessairement attendues dans un restaurant étoilé. Nous nous orientions donc davantage vers l'un des (rares) desserts à l'assiette proposés à la carte. Manque de chance, le chef a changé la carte quelques jours avant notre arrivée, et le dessert qui nous faisait de l'œil a disparu (la tête carrée de Sosno). Grands amateurs de chocolat, nous avions du mal à nous résoudre à choisir un dessert à l'assiette qui ne nous emballait pas pleinement. Tant pis, nous optons donc pour l'une des pâtisseries du plateau : "Rocher caramel, biscuit noix, mousse chocolat au lait caramel et caramel coulant". Il nous est apporté en un claquement de doigts après notre commande, tout nu, simplement posé sur une petite assiette. On s'attendait évidemment à une "simple" pâtisserie, puisque nous étions prévenus, mais l'on s'attendait néanmoins à davantage de mise en scène...

Le rocher est plutôt bon, avec un fond de biscuit (mou) aux noix, une mousse onctueuse et légère, et un cœur effectivement bien coulant au caramel. Jolie performance pour une pâtisserie. Néanmoins, c'est du très classique, et l'on regrette un peu l'absence d'originalité. L'ensemble est bon mais pas surprenant, et cela se rapproche très près de pâtisseries que l'on peut trouver chez les meilleurs pâtissiers de Nice, et déguster chez nous. On trouve que cela manque de peps, de créativité, peut-être un peu de croquant ou de croustillant également, on reste peu sur notre faim concernant le jeu sur les textures. On aurait même bien apprécié par exemple une touche fraîche ou fruitée (glace ou sorbet par exemple). On n'en laissera pas une miette néanmoins, mais on est d'accord avec les avis qui mentionnent cette petite déception, pour un restaurant étoilé.

Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup
Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup

Les mignardises : Tarte aux fruits rouges (délicieuse, avec une pâte sablée extrêmement fine et croustillant) et chocolat praliné à se damner. Un véritable coup de cœur qui relève le niveau de notre dessert.

L'addition : Compter une centaine d'Euros par personne pour plat / fromage / dessert et un peu de vin. Mon plat, issu du menu "Entrée / Plat / Dessert" à 60€, sera facturé 55€...

Le rapport qualité-prix : Pas mauvais pour un étoilé, mais pas exceptionnel non plus compte-tenu de la taille de ma portion, et de notre relative déception concernant le dessert.

Le service : Plutôt long, au début du repas, puis efficace ensuite. Pas parfait néanmoins, puisqu'il nous a fallu à plusieurs reprises redemander un pain par exemple.

Nos coups de cœur : Le cadre sans aucune hésitation. La cuisine aux accents provençaux. Le pain aux olives. Les mignardises.

Les petits moins : Notre table voisine, relativement bruyante, qui gâche un peu le moment. Le bruit du générateur voisin. Ma portion pas très copieuse. Le dessert trop classique et trop simple à notre goût, pour une table étoilée. La carte (trop) restreinte de desserts à l'assiette, orientant clairement le client vers les pâtisseries du plateau.

Notre avis : Une jolie table locale, située dans un écrin superbe et un cadre enchanteur, avec un accueil chaleureux. Petite déception en revanche pour nous au niveau de la cuisine et particulièrement des desserts...

Un dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur LoupUn dîner ordinaire dans un cadre enchanteur : Alain Llorca * à La Colle sur Loup

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents